Skip to main content

Comment tendre un miroir à une réalité professionnelle, sans la déformer ou la grossir ? Comment faire en sorte que cette réalité captée puisse être entendue ?

L’œuvre performative et sonore Se ruer de Quentin Conrate et Edel Pradot a pour enjeu de rendre perceptible deux choses : d’une part la manière dont les activités viennent modeler les espaces tant par les gestes que par les sons ; d’autre part permettre de saisir dans ce temps partagé la pratique artistique et comment elle interfère sur les perceptions que l’on a de son environnement professionnel.

D’abord fruit d’une publication d’Edel Pradot au sein de la revue Ver(r)ue n°3 en 2019 puis après plusieurs temps de recherches développées avec le créateur sonore Quentin Conrate, Se ruer place aujourd’hui le geste et la présence des professionnel·les d’un lieu au centre de l’objet artistique. Son protocole cherche à capter ce qui constitue l’activité d’un lieu afin d’en rendre compte à l’intérieur d’un objet artistique qui soit la synthèse d’un regard posé sur la réalité professionnelle. Se sachant l’objet même de la performance à laquelle ils et elles assistent, les professionnel·les en arrivent à modifier leur propre perception. Passée l’appréhension première, c’est une ouverture de regard nouvelle sur leur propre travail qui leur permet de jouir pleinement de l’acte artistique et de produire tout à la fois un acte réflexif sur leur propres gestes et pratiques, sur leurs liens aux autres et à leur espace de travail. La performance les interpelle ici autrement que ce qui existe habituellement lors de discussions entre professionnel·les. Sans passer par les mots, en redonnant à entendre leur réalité vécue, c’est le geste même qui se trouve réinterrogé : quand reviendra le moment de les pratiquer, ces gestes bénéficieront d’un éclairage nouveau.

ÉQUIPE

Conception & Interprétation : Quentin Conrate & Edel Pradot
Création & Régie sonore : Quentin Conrate

DATES

10 juin 2019  | Vernissage Revue Ver(r)ue – Marly.
19 juin 2021 | Médiathèque de Lille-Sud – Lille (invité·e·s par Les Piñatas – Plaines d’été DRAC Hauts-de-France)
26 novembre 2021 | IEM Le Passage – Wasquehal (invité·e·s par Les Piñatas – Plaines Santé DRAC Hauts-de-France)
2 mars 2022 | IEM La Source – Hem (invité·e·s par Les Piñatas – Plaines Santé DRAC Hauts-de-France)
12 au 20 juin 2023 | FAM La Vie devant Soi – Lomme (programme d’ateliers, performance et construction de spectacle avec les résident·e·s imaginé en collaboration avec le BIP – Arts & Santé Hauts-de-France)
1er octobre 2023 | Musée du Terroir – Villeneuve d’Ascq (dans le cadre des Plaines d’été 2023 DRAC Hauts-de-France du Collectif MUES)

 

Production : Collectif MUES.
Cette performance a bénéficié du soutien des Piñatas dans le cadre d’une invitation à participer à leur programme Plaines d’été et Plaines Santé, dispositifs DRAC Hauts-de-France sur les saisons 2020-2021 et 2021-2022.

Laissez un commentaire